DIX QUESTIONS À… UNE ÉLECTROMÉCANICIENNE!
15 Janvier 2019

{Dix questions à… une électromécanicienne!}

Sabrina Ventura Medeiros, 25 ans, employée chez R.E.S. Automatisation à Granby, et ancienne compétitrice aux Olympiades des métiers et des technologies en 2018 pour le Centre régional intégré de formation (CRIF) nous confie les défis et le quotidien de son métier.

1.SABRINA, EN QUOI CONSISTE TON TRAVAIL?

J’évolue actuellement dans une entreprise de service, ce qui m’amène à intervenir dans différentes usines, sur la route, au niveau de la mécanisation, de l’automatisation et de l’électricité. Je peux installer un robot, voir au fonctionnement d’une machine de production de plastique, mettre au point un système automatisé, effectuer les entretiens préventifs et correctifs… Mon champ d’action est très large.

2. QUELLES SONT LES RESPONSABILITÉS D’UN ÉLECTROMÉCANICIEN?

Il doit s’assurer que tout est fonctionnel et sécuritaire dans une usine.

3. RACONTE-NOUS TON PARCOURS SCOLAIRE.

J’ai étudié en comptabilité jusqu’à l’université, ou j’ai abandonné avant le diplôme. Ensuite, j’ai travaillé 3 ans comme commis-comptable. Mais j’avais envie d’un travail où ça bouge davantage. J’ai consulté un conseiller d’orientation. J’ai visité le centre de formation de Granby lors d’une journée portes ouvertes, et j’ai trouvé ce métier qui correspondait parfaitement à ce que je recherchais. J’ai suivi la formation de 1 800 heures, puis j’ai décroché un stage dans l’entreprise où je travaille actuellement. J’adore mon métier.

4. QUELS SONT LES DÉFIS AUXQUELS L’ÉLÈVE DOIT FAIRE FACE DANS CETTE FORMATION?

Personnellement, j’ai su rapidement que j’étais à la bonne place, tout était « naturel » pour moi, notamment les cours d’automate, où j’ai saisi la matière rapidement, et tout cela s’est confirmé avec ma participation aux Olympiades, mais je sais que la plupart de mes collègues ont eu de la difficulté avec les calculs mathématiques exigés dans notre métier.

5. DÉSIRES-TU POUSSER PLUS LOIN TA FORMATION?

Oui. J’aimerais faire l’Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en Électronique industrielle ou l’Attestation d’études collégiales (AEC) en Instrumentation, automatisation et robotique au cégep de Granby.

6. QUELS SONT LES EMPLOYEURS POTENTIELS POUR UN DIPLÔMÉ EN ÉLECTROMÉCANIQUE?

Il y a de nombreux emplois pour les électromécaniciens dans le secteur industriel (industrie agroalimentaire, industrie chimique, production d’équipement, etc.) pour les petites, moyennes et grandes entreprises, dans les municipalités, et aussi sur les chantiers dans le Grand Nord, notamment dans les secteurs miniers et pétroliers.

7. EST-CE QU’UN ÉLECTRICIEN OU UN MÉCANICIEN PEUVENT EXÉCUTER LE MÊME TRAVAIL QUE TOI?

Cela dépend bien sûr de leurs expériences de travail, mais de façon générale, le mécanicien ne peut pas toucher à ce qui concerne l’électricité, et l’électricien ne peut intervenir en mécanique. L’électromécanicien évolue dans les deux secteurs, c’est une des raisons pourquoi ce métier est en demande; sa polyvalence plait aux industries.

8. QUELLES APTITUDES DEVRAIT-ON POSSÉDER POUR CHOISIR CETTE CARRIÈRE?

Une personnalité curieuse et débrouillarde, car la plupart du temps, on travaille avec peu d’information pour résoudre un problème. Il faut être minutieux, assidu, et capable d’apprendre de façon autonome.

9. À QUELLE ÉCHELLE SALARIALE UN ÉLECTROMÉCANICIEN PEUT-IL S’ATTENDRE?

Les salaires sont variables selon les entreprises et l’expérience, mais je dirais de 15 $ à 35 $ de l’heure.

10. ET FINALEMENT, QUELLES SONT LES POSSIBILITÉS D’AVANCEMENT?

L’électromécanicien peut devenir chef de maintenance ou directeur de maintenance, c’est-à-dire qu’il dirigera l’équipe d’électromécaniciens.

🎯 Pour en savoir plus sur ce métier, visitez le : https://www.trouvetonmetier.com/metiers/electromcanicien

Partenaires et commanditaires majeurs

comQuebeccomCanadacomCnesstcomHydroQccomCCQcomRBC