FORMATION À DÉCOUVRIR : CONDUITE DE PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES EAUX
20 Mars 2019

{Formation à découvrir : Conduite de procédés de traitement des eaux}

Dans les années 60, la complexification des installations en traitement des eaux a créé le besoin de former des opérateurs qualifiés. Le Centre de formation professionnelle (CFP) Paul-Gérin-Lajoie de Vaudreuil-Dorion dispense un DEP spécialisé dans le domaine du traitement de l’eau, et ce, depuis 37 ans. C’est aussi le seul établissement offrant une formation en usine-école en Amérique du Nord. Michelle Legault, directrice adjointe, nous renseigne sur ce métier méconnu, mais essentiel pour toutes les municipalités.

INFOROUTE : MADAME LEGAULT, RACONTEZ-NOUS LES DÉBUTS DE CE PROGRAMME

« Le centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie est le seul au Québec à offrir le programme de conduite de procédés de traitement de l'eau qui a été mis en place dans les années 70 en collaboration avec la municipalité. Il possède une installation unique en son genre au Canada, voire en Amérique du Nord, avec une usine-école où les élèves apprennent en production d’eau potable et en usine d’épuration. Nos élèves ont la chance de s’initier à tous les systèmes qui seront présents sur leurs futurs lieux de travail. C’est un domaine où les règles sont appelées à changer, et ils doivent être prêts à s’adapter ».

COMBIEN DE JEUNES FORMEZ-VOUS CHAQUE ANNÉE?

« Nous démarrons six groupes de 14 élèves par an. En moyenne, entre 50 et 60 jeunes diplôment chaque année, dont 40 % de filles. Nous avons des élèves de partout au Québec, et la formation est complétée par un stage ».

LE DEP EN CONDUITE DE PROCÉDÉS DES EAUX EXIGE-T-IL DES QUALITÉS PARTICULIÈRES?

« Une curiosité pour la chimie, et une certaine facilité pour les mathématiques constituent de bons atouts. De façon générale, nos élèves partagent un intérêt pour les questions environnementales. Le métier est essentiellement consacré à la surveillance et à l’entretien mécanique, mais lors de situations d’urgence, les opérateurs doivent être responsables, autonomes, et capables de poser les bons gestes ».

QUELLES SONT LES PERSPECTIVES D’EMPLOI?

« Excellentes : 90 % de nos finissants trouvent un emploi à la fin de leur formation. J’aimerais préciser que ce métier est encadré et que chaque diplômé doit obtenir se carte de compétence auprès d’Emploi Québec ».

Pour plus d’infos : http://aelc.cstrois-lacs.qc.ca/pgl/accueil

Visionnez différents vidéos ou reportages ici : http://aelc.cstrois-lacs.qc.ca/pgl/nos-formations/centre-national-de-formation-en-traitement-de-l-eau

Partenaires et commanditaires majeurs

comQuebeccomCanadacomCnesstcomHydroQccomCCQcomRBC