LA FP DANS LE NORD-DU-QUÉBEC : DÉFIS ET BELLES PERSPECTIVES!
30 Janvier 2019

{La FP dans le Nord-du-Québec : Défis et belles perspectives!}

Souffrant parfois d’un manque de visibilité à l’échelle nationale, la Commission scolaire de la Baie-James, par son centre de formation professionnelle, propose des programmes de formation, notamment dans les secteurs miniers et forestiers, qui offrent d’excellentes perspectives d’avenir. C’est aussi une région à découvrir, pour la richesse de son environnement naturel, sa qualité de vie et l’accueil chaleureux de ses gens. Voici dix bonnes choses à savoir sur la FP dans le Nord‑du-Québec.

Situé à Chibougamau, le Centre de formation professionnelle de la Baie‑James dispose également de deux points de service, l’un à Lebel‑sur‑Quévillon et l’autre à Matagami. Une équipe de plus ou moins 50 personnes, dont 40 professeurs, travaille au Centre.

Le Centre de formation professionnelle de la Baie-James offre 16 programmes de formation dont 3 offerts en anglais souvent en collaboration avec la Commission scolaire Crie.

Un des plus grands défis de la formation dans le Nord-du-Québec? Les distances! Entre le Centre, les pavillons, mais aussi les chantiers-écoles, les lieux de stage. La Baie-James couvre 350 000 km2!

Il est parfois difficile de combler les cohortes. En contrepartie, les jeunes bénéficient d’un enseignement individualisé de grande qualité. Pour stimuler l’inscription, des programmes de bourses, la gratuité scolaire pour certains DEP, des allocations d’hébergement et de transport ainsi que des allocations pour des activités sportives et culturelles sont offerts. De plus, il existe des crédits d’impôt pour les nouveaux diplômés et pour les résidents en région éloignée.

Annuellement, plus de 80 % de la clientèle qui fréquente le Centre (environ 220 élèves temps plein en 2016-2017) proviennent de l’extérieur de la région. Pour faciliter l’accueil et favoriser le recrutement des élèves, le CFPBJ développe actuellement un projet de résidence étudiante.

Le Centre de formation professionnelle de la Baie-James est reconnu pour sa polyvalence, sa capacité d’adaptation et son dynamisme. Lorsque la demande le justifie, les enseignants se déplacent aux quatre coins du territoire afin de former une main-d’œuvre qualifiée.

Le CFP met de l’avant des chantiers-écoles. Par exemple, dans chacune des minières avec lesquelles le Centre a un partenariat, les élèves du programme en extraction du minerai développent les compétences dans une authentique galerie aménagée en fonction des besoins et des exigences de la formation.

Le programme Opération d’équipements de production est offert selon l’approche duale, un modèle d’inspiration allemande où un maximum de 50 % des heures de la formation se fait directement en usine et pour lesquelles les élèves sont rémunérés.

Les grands espaces du territoire offrent aux touristes de nombreuses activités de plein air palpitantes comme la chasse, la pêche, la motoneige, l’observation des caribous et des aurores boréales. Un potentiel encore peu exploité! Au Centre de formation professionnelle, le cours de Cuisine s’inscrit dans le plan de développement de tourisme Baie-James.

La formation offerte au centre reflète les besoins de main-d’œuvre de la région. Bien souvent, un emploi attend les élèves avant même qu’ils aient obtenu leur diplôme!

Pour plus d’infos : http://csbj.qc.ca/formation-professionnelle/

Merci à Sonia Caron, directrice et Jimmy Larochelle, directeur adjoint pour leur aimable collaboration.

Partenaires et commanditaires majeurs

comQuebeccomCanadacomCnesstcomHydroQccomCCQcomRBC