Lisa Aernoudts

Lisa Aernoudts

Je faisais déjà de la couture comme passe-temps avant ma formation, et je souhaitais évoluer dans un métier manuel. La mode constitue un domaine qui m’a toujours intéressée et où il y a un espace pour la créativité. L’École des métiers des Faubourgs-de-Montréal était la seule école dans ma ville à offrir le programme que je voulais précisément, c’est-à-dire un programme axé sur le côté technique de la mode plutôt que sur le côté commercial.

J’aime créer un vêtement de A à Z, y incorporer des touches artistiques. J’aimerais évoluer dans la haute couture. Thierry Mugler m’a beaucoup inspirée avec ses créations uniques et emblématiques. Elles m’encouragent à me dépasser.

Ce sont mes enseignantes qui m’ont fait connaître les Olympiades. J’ai trouvé que c’était une opportunité pour sortir de ma zone de confort et apprendre de nouvelles choses. J’ai commencé en participant aux Olympiades canadiennes, à Winnipeg, en 2017. À ma grande surprise, j’ai gagné l’or, je ne m’y attendais pas du tout. Cette expérience positive et tout l’apprentissage lors de l’entraînement m’ont motivé à participer de nouveau. En 2018, j’ai commencé avec les compétitions locales, puis les Olympiades québécoises où la compétition était très forte, et enfin je me suis rendue à Edmonton pour les Canadiennes, où j’ai de nouveau remporté l’or. Je pense que l’expérience que j’avais de l’année précédente m’a beaucoup aidé.

Le plus grand défi lors des compétitions a été de trouver le sommeil. Une bonne capacité de raisonnement est essentielle, car il est important d’être capable de trouver une solution à n’importe quel imprévu sans paniquer durant une compétition.

Pour les sélections à Halifax, je vais me préparer du mieux que je peux. Je suis très ouverte aux critiques constructives, je gère bien mon stress et je suis minutieuse. J’ai beaucoup de respect pour mon entraîneur et son expertise. Mon apprentissage est surtout axé sur l’amélioration et le perfectionnement des techniques acquises. Mes parents et mes amis ont confiance en mes capacités.

Le Mondial représente l’opportunité d’apprendre énormément de nouvelles choses. Il y aura peut-être des possibilités d’emplois ou de stages intéressantes.

Partenaires et commanditaires

comQuebeccomCanadacomCnesstcomHydroQccomCCQcomSkills